BREXIT…YES OR NO ?.. !!!

Les anglais étaient dans l’Europe sans vraiment y être tout en y étant.. Tout le monde le sait. Ils ont décidé d’en sortir. Pourtant, nul ne se posait vraiment la question existentielle « être in » ou « être out ». En tout cas personne n’avait rien prévu.

Manque de pot, un type leur a posé la question fatidique. Êtes-vous pour le in ou pour le out ? Eh bien figurez-vous qu’ils ont répondu out. Dehors. Du coup, ils sont bien emmerdés….

Le Royaume jusque là était uni. Le voilà désuni. Pourquoi ? Parce que les Écossais veulent rester in. Mais peut être sont-ils out puisqu’unis au Royaume. Donc, ils ne savent plus où ils sont. Sans parler de l’Irlande coupée en deux. Une partie est in et l’autre out. Un foutoir pas possible !

Les anglais de France ont perdu leurs repères. Ils sont in en pratique mais ils sont out depuis le vote. Les immigrés sont perplexes. Devons-nous traverser la Manche pour être out ? Mais alors nous risquons d’être hors du coup ? Les francais du Royaume Uni, alias les frenchies, sont in tout en étant out. Les vrais anglais, n’en parlons pas. Guidés par une logique toute anglicane, Ils font des pétitions pour le in alors qu’ils ont voté out. Du coup, le blond peroxydé à l’origine du out ne veut pas l’assumer et s’est enfui. On se demande même s’il ne voudrait pas retourner au in.

L’Europe, assiste à ce va et vient imprévu entre le dehors et le dedans avec impuissance.

—Que pouvons nous faire pour les faire sortir.
—Rien. C’est eux qui décident.
—Mais ils l’ont décidé !
—Ils l’ont décidé mais ne le font pas.
—Et pourquoi donc ?
—Parce que c’est à eux de décider.
—C’est à eux de décider ce qu’ils ont déjà décidé ?
—Oui. C’est à eux de le dire.
—Ne l’ont Ils pas dit ?
—Si, ils l’ont dit. Mais ils ne l’ont pas notifié. Ils disent qu’ils n’ont pas de leçon à recevoir de l’Europe.
—Mais c’est une histoire de fou ! Que pouvons nous faire ?
—Attendre le moment qu’ils auront choisi pour sortir. La balle est dans leur camp.
—Et la Reine dans tout ça, à quoi elle sert ? Ne peut-elle décider en tant que Reine ?
—Eh bien non. Dans ce Royaume la Reine ne peut rien. Encore moins que les autres.
—Va-t-elle rester Reine ?
—Bien sûr. C’est la seule chose qui ne se discute pas. Les anglais tiennent à leur Reine comme à la prunelle de leurs yeux. Selon le Figaro, le premier ministre d’Irlande du Nord a eu l’honneur de parler à la Reine après le fameux Brexit. Bonjour, comment allez-vous ? lui a-t-il demandé. Je suis toujours en vie, a-t-elle répondu. Et elle a rajouté : On a été très occupés. Beaucoup de choses sont arrivées. Or un autre Irlandais assistait lui aussi à l’échange avec la Reine. Lorsque la conversation fut terminée, quelqu’un a interrogé l’Irlandais pour savoir ce qui s’était dit. L’irlandais a répondu : On a beaucoup parlé mais je ne vous dirai pas de quoi.

Heureusement que Devos n’est plus là !
Il aurait dit que cette décision lourde de sens n’a pas de sens et qu’on ne sait pas dans quel sens tout cela va. Il serait sens dessous dessus et aurait conclu que finalement, c’est celui du dessous qui a eu le dessus.

Mon dernier livre « L’insoutenable normalité de François Hollande »
http://www.amazon.fr/dp/B01GU38002

Pour avoir accès à l’ensemble de mes écrits, cliquez sur :
http://www.amazon.fr/Manou-FUENTES/e/B00DVKWMGQ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s