10 avril 2015

image

 

 

 

Que pensez-vous de cette observation de Simone de Beauvoir écrite à la fin de son œuvre  » Le deuxième sexe » ?

 

 

 

« Il est connu que la femme est bavarde et écrivassière ; elle s’épanche en conversations, en lettres, en journaux intimes. Il suffit qu’elle ait un peu d’ambition, la voilà rédigeant ses mémoires, transposant sa biographie en roman, exhalant ses sentiments dans des poèmes »

Publicités

2 commentaires sur “10 avril 2015

  1. Contrairement à ce que l’on croit, Simone n’était pas tendre avec les femmes, je pense même qu’elle pouvait être misogyne… il faut pour cela relire ses mémoires, la manière dont elle traite les « amantes » qu’elle partage avec Sartre… Car je pense qu’elle a tort en réduisant les femmes à ce type de prose, dont les hommes sont également adeptes ! et toc ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s