12 mai 2013

Témoignage d’auteur sur le site des Editions Hélène Jacob le 12 mai 2013 :

le 12 mai 2013

Manou FuentesC’est tout à fait par hasard que je suis tombée sur les Éditions Hélène Jacob.

Mon histoire est assez simple. Depuis longtemps, j’écris des débuts, des petits bouts, des morceaux, que je chiffonne ou que j’oublie dans quelque tiroir. Jusqu’au jour où je me suis vraiment mise à l’écriture avec ce premier roman que j’ai eu beaucoup de plaisir à écrire : « L’homme qui voulait rester dans son coin ». Une fois le livre écrit, je l’ai montré à ma famille et à quelques amis … Et, ma foi, devant l’accueil qu’ils ont réservé à ce livre et les encouragements qu’ils m’ont prodigués, j’ai tenté l’aventure de la publication.

Après avoir essayé, sans grand espoir, de le faire publier dans les maisons d’éditions traditionnelles, je me suis tournée vers sa publication par le biais de plateformes numériques, telles Amazon, Itunes, Smashwords …

Je me suis alors initiée aux différents formats (Word, Pdf, Mobi, ePub) avec un certain succès mais prenant conscience du nombre de formulaires qu’il me faudrait remplir (tant en anglais à destination des États-Unis qu’en français pour obtenir les ISBN et le dépôt à la Bibliothèque Nationale de France), je me suis quelque peu découragée d’autant que je compris également, dans le même temps, qu’il me faudrait activer les réseaux sociaux pour faire la promotion de mon livre, exercice dans lequel je n’étais absolument pas experte.

C’est alors que je suis tombée sur le Blog MIA (http://leblogmia.com/). Une vraie bénédiction pour moi ! Toutes mes difficultés s’aplanirent d’un coup. Voila donc un site qui me demandait sans contrepartie financière (juste une inscription à l’association pour la somme modique de 15 euros) de faire tout le travail de mise en page, de correction, de design et de promotion, à la seule condition que mon livre soit accepté par leur comité de lecture (ce qui évidemment n’était pas gagné d’avance après les ratés des mes autres tentatives).

Le site me paraissant clair, bien documenté et sérieux, j’ai donc envoyé, comme cela est demandé sur le « contact » du Blog, le fichier Word de mon livre. C’était au début du mois de janvier 2013 (à une date que je n’ai pas notée). Au bout de quelques jours, le 11 janvier, Gaël m’annonça que mon manuscrit allait être transmis au comité de lecture pour une étude plus approfondie et le 22 janvier je reçus par mail, une réponse positive de ce comité.

Tout s’est alors enchainé à une vitesse incroyable. Gaël a pris rendez-vous avec moi au jour et à l’heure dite (le 01 février) et il m’a expliqué (au cours d’un entretien précis et courtois d’une heure environ) les modalités de publication de mon roman et de signature du contrat et a accepté gentiment de répondre à toutes les questions que je voulais poser, y compris sur la fiscalité !

Une fois le fichier Word corrigé par les bons soins d’Hélène et le choix de la couverture fait (choix réalisé d’après les souhaits que j’avais formulés), je ne me suis plus occupée de rien jusqu’au jour où mon livre s’est retrouvé en ligne (le 5 mars) sur les différentes plateformes promises, Blog MIA, Éditions Helène Jacob, Amazon, Kobo, Smashwords, Youscribe, Booknote, Itunes, Google Play puis récemment Chapitre.com et bientôt la Fnac toujours plus longue à éditer les écrits.

Quelle joie pour moi de retrouver mon livre ainsi publié, non seulement en version numérique sur toutes ces plateformes mais également en version papier broché sur le site d’Amazon. Aussitôt, j’ai pu télécharger la version Kindle et Apple sur mon Ipad et commandé plusieurs exemplaires papier qui me sont parvenus sans grand délai, bien qu’il s’agisse d’une impression à la demande. J’ai été très satisfaite de cette version papier, très facile à lire, aérée et dont la couverture est tellement magnifique que tous les amis m’en font compliment.

Par la suite, nous sommes passés à la phase promotionnelle. Pour moi, c’était presque le plus dur étant donné mon peu d’expérience dans ce domaine.
Eh bien, pas du tout. La poussée promotionnelle a porté très rapidement ses fruits et a permis à mon livre, le 8 avril, d’avoir une vitrine de présentation extraordinaire parmi les premiers résultats du TOP 100 d’Amazon grâce à la campagne de promotion (qui a consisté à sponsoriser le titre à 0.99 euros pendant 24 heures et à le remettre à son prix normal de 2.99 euros dès la fin de la campagne de promotion).

J’ai donc trouvé, avec le Blog MIA, une équipe capable de m’offrir « clés en mains » tout ce que je cherchais.

Je dois ajouter que la gentillesse de toute cette équipe (Gaël, Hélène, Sébastien, Pascal, Céline … pardonnez-moi si j’en oublie) fait plaisir à voir (si l’on peut formuler les choses ainsi puisque je ne connais véritablement personne). L’équipe des Éditions Hélène Jacob est d’un professionnalisme impressionnant. Tout à été maîtrisé de main de maître depuis la prise de contact jusqu’à la promotion finale du livre. Je tiens, ici, à les remercier tous, du fond du cœur.

Depuis cette date, sans aucune intervention promotionnelle supplémentaire, mon livre reste dans le peloton de tête de ce TOP et j’ai réalisé (d’après les informations données par Hélène) quelques 2400 ventes. Ne me demandez pas pourquoi ! Sans doute possède-t-il quelques qualités…

Peut-être que Sébastien a raison. Comme il le dit si bien sur le Blog M.I.A :

 » Pourquoi ce livre et pas un autre ? Je pourrais jouer l’expert et vous parler du titre et de la couverture intrigante ou encore d’une belle description dans le Kindle Store. Je pourrais aussi vous dire que c’est le travail et le mérite de l’auteur qui sont justement récompensés ! Tout cela est vrai, mais est-ce suffisant ? Je ne crois pas… Dans les livres, il y a un peu de magie… Et comme je dis souvent « les voies des lecteurs sont impénétrables » ! La vérité est que je ne sais pas du tout pourquoi ce livre se comporte mieux que les autres, et que je ne le saurai probablement jamais… »

Le 12 mai 2013

Manou Fuentes

Publicités

2 commentaires sur “12 mai 2013

  1. Il y a quand même « un peu » (pour ne pas dire beaucoup 😉 ) de talent, outre l’originalité de tes histoires, le style est d’excellente tenue, ce qui n’est hélas pas souvent le cas dans tous ce qui est auto-édité. Quant aux EHJ, je n’arrête pas de le dire, moi qui ai la comparaison avec un autre éditeur, le côté assistance à la fabrication et à la promotion est d’un haut niveau de professionnalisme. Les EHJ me bluffent ! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s